Archives de l’auteur : les bibs

L’aube sera grandiose d’Anne-Laure Bondoux

Passer la fête de lycée devant une cabane isolée au bord d’un lac, ce n’est probablement pas comme ça que Nine avait imaginé sa grande soirée ! Pourtant, Titania, sa mère, en a décidé autrement : pas de bal pour Nine mais une nuit néanmoins mémorable… Titania s’est effectivement décidée à raconter son passé mystérieux. Sa fille, au début très dubitative, va finalement se laisser emporter par un récit exceptionnel. Une chose est certaine : lorsque l’aube se lèvera, son existence sera changée à jamais.

« L’aube sera grandiose » est un roman tout simplement magnifique ! Ce récit familial poignant vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page.

 

Balto, le dernier des Valets de Cœur de Jean-Michel Payet

Qui assassine d’anciens Poilus dans le Paris de 1920 ? En temps normal, Balto ne s’en soucierait pas mais là, ça devient personnel ! En effet, le suspect n°1 n’est autre que son frère Victor, un ancien Poilu condamné à mort et en cavale. Accompagné d’Émilienne, une journaliste récemment engagée à l’Excelsior, Balto remue ciel et terre pour innocenter son frère. Malheureusement, toutes les pistes exploitées semblent converger vers Victor et un groupe d’anciens combattants : les Valets de Cœur…

Coup de cœur pour cette enquête policière inscrite dans un contexte d’après Première Guerre mondiale.

 

L’anomalie d’Hervé Le Tellier

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est anomalie-site.jpg.

Tout commence comme dans un polar, puis le lecteur est embarqué dans un film catastrophe, pour déboucher sur de véritables questionnements philosophiques.

Les personnages s’enchaînent au fil des chapitres, et l’on cherche fébrilement le fil qui les relie, jusqu’à ce que … Un roman étonnant et foisonnant, fait de mises en abîmes, de réflexions scientifiques et éthiques, à travers une narration maîtrisée à la perfection pour tenir le lecteur en haleine.

Une dystopie à découvrir !

 

Nymphéas noirs de Michel Bussi

Giverny, village de Claude Monet, berceau de nombreux chefs-d’œuvre du peintre, mais aussi lieu de tous les mystères. L’intrigue se porte sur trois femmes vivant dans ce village : une fillette de 11 ans douée pour la peinture, une jeune et séduisante institutrice et une vieille femme, se terrant dans sa tour ne manquant jamais d’espionner la vie au dehors. Tout semble être réuni pour mener une vie paisible sauf qu’un meurtre inexpliqué va venir rompre ce calme apparent.


J’ai aimé ce roman pour l’émotion et le dénouement final que rien ne laisse présager. L’intrigue est aussi très originale et si on aime la peinture, ce récit vous parlera sans aucun doute.

 

La voleuse de livres de Markus Zusak

C’est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique mais compatissant, elle est le témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d’avance sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n’obéissent pas aux règles…

C’est un beau récit sur l’espoir et le pouvoir de la lecture et en même temps c’est drôle et bouleversant. A découvrir absolument à tout âge.
Véritable coup de cœur pour Pauline, Inez (une de nos bénévoles) et moi. A conseiller vraiment !

 

La petite fille aux cheveux roux de Christine Delplanche

Un conte contemporain. L’univers des familles du charbon, dans les années soixante. Une petite fille rousse s’y construit un univers de rêves, protecteur, peuplé d’anges et de fées. Il la préserve des railleries, des coups du sort. Christine Delplanche nous raconte le quotidien dans les cités du Borinage, la fierté, la solidarité de gens simples. Leurs moments pénibles et leurs joies… Tous ceux et celles qui ont connu le monde des mines se reconnaîtront dans cette histoire poignante, apparemment naïve mais réellement forte, positive et porteuse.
Je me suis souvenue de mon enfance à Baudour, j’ai reconnu des personnes et des lieux. Merci Christine pour ce joli moment de lecture.

 

La fourmi rouge d’Émilie Chazerand

Vania Strudel, une adolescente banale de 15 ans, reçoit un e-mail anonyme censé la « secouer ». L’expéditeur de ce message souligne l’insignifiance, la transparence et l’insipidité de la jeune fille. Pourtant, cet étrange correspondant pense qu’elle pourrait être une « fourmi rouge » parmi les fourmis noires, à savoir quelqu’un de remarquable, d’exceptionnel ! Ébranlée par ce message cruel mais franc, Vania se prend en main.

Voici un récit intéressant et drôle à la fois ! L’auteure dote son héroïne d’un humour et d’une répartie hors du commun. « La fourmi rouge » est clairement un roman qui donne la patate !

 

« J’peux pas j’ai bibliothèque »

Le 21 septembre, une opération de soutien à la relance du réseau de lecture publique prendra place.  Elle vise également à (re)mettre en avant le travail essentiel apporté par les opérateurs culturels et plus particulièrement nos bibliothèques publiques. 

Un grand merci à la Bibliothèque centrale de la Province du Hainaut pour cette belle initiative et son soutien.

Et dans la pratique pour vous ?  Un cadeau (sac en toile, bloc-agenda, signet et chèque lire pour les plus chanceux) attend les fidèles et les nouveaux inscrits.  Plus de 6.500 sacs seront ainsi distribués dans les bibliothèques hainuyères.

Alors, partagez cet article et poussez la porte ! On vous attend, sous conditions du respect des normes anti-covid, à bras ouverts mais sans contact et un grand sourire de bienvenue sous le masque !